Logibec Gestion des ressources financières (GRF)

Une solution de gestion financière performante et efficace conçue pour les établissements de santé

Développée en étroite collaboration avec des hôpitaux, la solution administrative Logibec Gestion des ressources financières (GRF) s’adapte à la structure de chaque établissement de santé.  La suite Espresso de la solution GRF offre un ensemble intégré de modules répondant aux besoins d’accès et d’échanges d'information permettant l’automatisation des flux de travail liés aux opérations financières : de la comptabilité à la gestion des budgets, en passant par la gestion des comptes clients, des comptes fournisseurs, et bien plus.

Demander une démo
GRF01

93 %

des établissements de santé du Québec font confiance à Logibec GRF.*

23,2 G$ 

traités par les établissements de santé avec Logibec GRF.*

60 % 

des encaissements traités par voie électronique, sans intervention humaine *

*Taux moyen des établissements de santé qui utilisent la solution GRF et la suite de Espresso.

Des données financières de qualité calculées en temps réel 

Logibec GRF permet aux gestionnaires des établissements de santé d’accéder à des renseignements à jour fondés sur des données de performance financière de qualité calculées en temps réel. Des renseignements précieux aident les gestionnaires à maximiser l’efficacité des processus en place et à les soutenir dans leurs décisions liées aux opérations financières.

Prioriser les tâches financières ajoutant de la valeur aux services aux patients 

Logibec GRF ajoute une valeur inestimable au quotidien des travailleurs de la santé grâce à l’automatisation des interfaces et des différents flux de travail comme la saisie des transactions financières et des statistiques des grands livres, le traitement et le paiement électronique des factures, la numérisation avec reconnaissance des caractères, et bien plus! 

Cela permet au personnel administratif de maximiser le temps consacré aux activités opérationnelles et de se concentrer sur des tâches financières visant l’optimisation du parcours des soins aux patients.

Une solution conçue pour appuyer les exigences législatives complexes

Logibec GRF intègre les exigences législatives les plus complexes en matière de lois, de réclamations, de dossiers spécifiques, etc., et guide l’établissement de santé dans ses démarches financières, notamment pour les collectes, les paiements et les suivis administratifs devant être exercés plus en profondeur.

Des mises à jour en temps réel pour un contrôle financier rigoureux

Grâce aux mises à jour automatiques des toutes dernières réglementations fiscales, Logibec GRF minimise les efforts liés aux changements de charges et de chartes provinciales. L’établissement de santé est donc assuré de générer des écritures (interfonds et de renversement) exactes et conformes aux récentes lois administratives et fiscales.

Des rapports de gestion et des outils analytiques de pointe  

Avec son entrepôt de données entrecroisées accessibles en temps réel et ses tableaux de bord analytiques, Logibec GRF permet aux gestionnaires et intervenants autorisés d’accéder à des rapports de gestion très performants, en plus d’établir de multiples scénarios budgétaires et d’obtenir le soutien nécessaire à la prise de décisions financières stratégiques.

Consultation simplifiée des transactions avec forage  

Grâce à un contrôle d’accès puissant et souple, Logibec GRF simplifie le travail du personnel administratif en permettant d’examiner rapidement et intuitivement les résultats financiers, en plus d’accéder au forage direct des données statistiques et financières, aux budgets, ainsi qu’aux écrans de saisie des transactions détaillées.

Gestion du grand livre 

Aide à la production et à la gestion quotidienne des états financiers (LPRG, apparentés, etc.) et automatise la conciliation bancaire.  

Incorpore la structure administrative de l’établissement de santé et s’adapte aux chartes CISSS, CIUSSS et CHU afin d’assurer la saisie exacte et conforme des transactions financières et statistiques des grands livres.  

Pour un contrôle financier optimal, les fonctions d’accès contrôlé au forage direct de données statistiques et financières, aux budgets et aux transactions détaillées sont incluses. 

Préparation et suivi des budgets 

Facilite la préparation et le suivi des budgets, y compris les salaires, les revenus et les autres dépenses, et intègre les données réelles des grands livres.

Donne accès aux rapports de gestion et aux fonctions de projection des tendances de la performance financière de l’établissement.  

Offre les rapports financiers à l’écran, sur papier, via courriel et dans les formats Excel, PDF et HTML. Permet des scénarios illimités de l’analyse des possibilités budgétaires et offre la possibilité de définir des scénarios secondaires pour la décentralisation du budget et la budgétisation par présences requises pour plus de flexibilité. C’est un système de pilotage flexible pour une gestion sécuritaire du profil des utilisateurs.  

Contrôle les paramètres d’utilisation du progiciel selon le mode de fonctionnement et la confidentialité des données propres à chaque établissement.

Gestion des comptes clients 

Facturation et encaissement des revenus des usagers, des agences gouvernementales, des compagnies d’assurances, et de tout organisme ou individu, conformément aux plus récentes exigences législatives.  

Génère l’ensemble des factures des soins de longue et de courte durée, des cliniques externes, des réclamations à la RAMQ, à la CSST, à la SAAQ, etc.  

Soutient l’établissement dans la gestion des encaissements, des retraits préautorisés et des mauvaises créances, l’impression des reçus et des bordereaux de dépôt, la gestion des remboursements (y compris l’impression des chèques de remboursement), et plus encore.

Gestion des comptes fournisseurs 

Automatisation du traitement des factures, des remises (taxes, autocotisations fédérales et provinciales, apparentés, etc.) ainsi que des paiements en devises canadiennes et étrangères.  

Possibilité d’effectuer des paiements par transfert électronique de fonds et des consignations électroniques de chèques via une interface reliée aux institutions financières.  

Application des lois sur la compensation des créances fiscales. Impression des chèques avec signatures électroniques et encre MICR. Possibilité de modifier les signataires selon les changements organisationnels de l’établissement.

Gestion des documents électroniques – Ressources financières et matérielles (GDE-RFM) 

S’intègre aux solutions Logibec GRF et GRM (Gestion des ressources matérielles).  

Numérise les factures à payer à partir d’un système de reconnaissance de caractères et d’automatisation du traitement des factures reçues (PDF ou papier) dans un même flux de traitement et d’approbation électronique que celui de l’EDI (Échange de documents informatisés).  

Intègre un processus d’autorisation numérique des factures et de suivi continu sans bons de commande.  

Offre un accès simplifié aux documents numérisés des comptes fournisseurs pour maximiser les prises d’escomptes et réduire les coûts.

Gestion des immobilisations et de la centralisation des registres 

S’intègre aux solutions Logibec GRF et GRM (Gestion des ressources matérielles). 

Simplifie et centralise la gestion du registre des immobilisations en termes de création au registre, de suivi des travaux en cours, de calcul des amortissements et de cessions.

Facilite la production des rapports financiers et permet le forage jusqu’aux transactions sources.

Il s’agit d’un module développé en amont avec le module « Gestion de projets » pour une gestion optimisée des projets d’immobilisation.

Gestion de projets 

S’intègre aux solutions Logibec GRF et GRM (Gestion des ressources matérielles). 

Permet de planifier et de suivre en temps réel l’aspect financier des projets, peu importe leur nature (immobilisations ou autres), sur plusieurs années financières.  

Facilite les réclamations aux bailleurs de fonds pour maximiser les entrées d’argent.  

Assure un suivi instantané de l’état d’avancement des projets en cours sous diverses formes (inclut un tableau de bord par projet).  

Procure des données disponibles en temps réel pour permettre le forage jusqu’aux transactions sources.  

Permet une gestion centralisée et épurée du budget, des engagements et de la réalisation financière des projets.

    Dans l'ensemble, le personnel comptable est satisfait des aspects de la suite Logibec Espresso GRF. Ceux qui l'utilisent le plus trouvent qu'ils ont accès à plus d'informations qu'auparavant.

     

    - Zilda Heusinkveld d’Avamere, vérificateur des comptes (contrôleur) 

En savoir plus sur Logibec

La solution pour soulager l’encombrement à l’urgence

déc. 18, 2019, 15:59 by Maxime Laliberte

Depuis plus de 20 ans, l’engorgement des services des urgences reste un enjeu important au Canada. Nous avons été témoins d’une sensibilisation accrue autant sur le plan politique et administratif qu’au niveau du public. Malgré tous les efforts et les changements mis en place, la situation difficile des urgences continue à prendre de l’ampleur, d’autant que les engorgements sont plus fréquents, mais aussi plus importants [1]. Au Québec, les urgences font régulièrement la une des journaux au sujet des enjeux engendrés par l’encombrement ou par les longs délais d’attente de consultation.

Bolgue-4

Il existe un certain consensus auprès des professionnels de la santé, 81 % d’entre eux croient qu’il y a trop de patients avec des problèmes mineurs qui se présentent à l’urgence[2]. En effet, il est de pratique courante que des patients avec des problèmes non urgents se présentent dans les urgences des hôpitaux pour avoir accès à des traitements. Afin de trier le niveau de priorité des conditions médicales des patients, ceux-ci sont classés selon l’Échelle de triage canadienne allant de la priorité 1 à 5. Par exemple, un patient P1 doit être vu immédiatement, tandis qu’un patient catégorisé P4 peut attendre, en principe, un maximum de 60 minutes avant d’être vu par un médecin[3].

 

Comment peut-on identifier correctement les patients admissibles à la réorientation?

Selon le rapport du Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE)[4], près de la moitié (44 %) des patients à l’urgence étaient atteints d’une affection traitable par un omnipraticien.

Les individus qui visitent les urgences avec des conditions médicales non urgentes contribuent à leurs engorgements ce qui a des effets directs sur l’administration des soins. Effectivement, ces situations engendrent du temps d’attente prolongé, des délais dans le traitement, des problèmes d’assurance de la qualité et l’insatisfaction des patients. De plus, plusieurs études ont montré qu’à un certain stade, l’encombrement des urgences a des effets directs sur l’état de santé des patients, qui peuvent même aller jusqu’à la mortalité[5].

En général, plus les délais à l’urgence sont longs, plus la proportion des patients qui quittent sans être pris en charge par un médecin est élevée. Au Québec, cette proportion est, en moyenne, de 10 % et dans certains cas, peut aller jusqu’à 17 %[6]. Pourtant ce n’est pas parce qu’ils quittent l’hôpital que ces patients sont moins malades. Certains consultent pour des pathologies graves et quittent contre avis médical ce qui entraine leur réadmission dans les jours suivants[7].

Bien qu’il faille améliorer l’accès à la première ligne au Québec et dans le reste du Canada, il nous est impossible de savoir si cela règlera le problème. En effet, en Allemagne, malgré qu’il soit catégorisé comme l’un des pays ayant le plus haut taux d’accès à un médecin de famille selon le rapport « Résultats de l’enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund » édition 2015, on considère encore l’engorgement un sujet d’actualité. Les visites à l’urgence pour des raisons mineures continuent de croître. De ce fait, on peut observer deux motifs principaux au problème, soit l’aspect pratique des urgences (pas de rendez-vous; heures d’ouverture 24/7; examen radiologique, bilan sanguin et spécialistes sur place), ainsi que l’aspect psychologique caractérisé par l’anxiété relié à l’état de santé des patients[8]. 

 

Les pistes de solutions possibles

Certains suggèrent de réorienter tous les patients P4 et P5 vers des cliniques de première ligne. Théoriquement, ceci libèrerait près de 60 % les services des urgences[9]. Toutefois, un problème majeur demeure puisqu’il existe un facteur de subjectivité lors du triage des patients à l’urgence. Par exemple, pour un même patient avec la même condition médicale, un peu plus d’un tiers des professionnels d’urgence (37 %) l’ont trié sous P3, bien qu’ils aient aussi bien pu le classer P4 ou P5[10]. De plus, ce n’est pas parce que le cas d’un patient est classifié non-urgent que sa condition ne pourrait pas être une pathologie grave et qu’elle ne nécessiterait pas des ressources disponibles en établissement. Une étude, tenue entre mars 2008 et mars 2016, observant le nombre de décès chez les patients classés P4-P5 dans les trente jours suivant une visite dans un hôpital au Québec, a révélé que sur 187 224 visites il y eu 964 décès[11]. En moyenne, cela équivaut à 1 décès par trois jours. Si l’on étend ce constat à la grandeur de la province, il y aurait plus de 10 décès par jour.

Nous pouvons donc en déduire que l’Échelle de triage n’est pas un outil efficace pour déterminer quel patient à l’urgence peut ou ne peut pas être renvoyé à la maison de façon sécuritaire.

 

Logibec Réorientation

Pour répondre à tous ces enjeux, Logibec propose un outil de réorientation destiné aux personnels de triage. En plus d’aider à la décision clinique, cet outil permet de réduire la variabilité ou la subjectivité qui pourrait exister entre les utilisateurs. La collaboration des médecins d’urgence et des professionnels de la santé a permis de concevoir un algorithme médical unique qui comprend plus de 50 raisons de consultations courantes. Afin de limiter au maximum les risques de retour à l’urgence, ces motifs spécifiques sont associés à des contre-indications appropriées. De plus, pour la première fois, un élément clé a été inclu à un algorithme médical : la technologie, et son soutien essentiel dans le système de réorientation.

L’urgence est connue pour être un endroit où le stress est palpable et où les décisions médicales doivent être prises convenablement et rapidement. Peu importe le format, un algorithme seul — sur papier, en affiche, dans un cartable ou sur Excel — ne pourrait pas être viable et efficace. L’utilisation de cet outil demanderait un temps d’évaluation déraisonnable pour le personnel de triage. Ensuite, ceux-ci devraient prendre un rendez-vous pour chacun des patients admissibles à la réorientation en clinique, et ce par téléphone ou par fax. Ceci ralentit le processus une fois de plus. Notons que l’outil de réorientation de Logibec remédie à ces freins puisqu’il donne aux personnels de triage un accès à des plages de disponibilités réservées spécifiquement pour les patients réorientés. De telle sorte que le patient quitte l’urgence avec un rendez-vous rapide, à une heure précise, dans une clinique de son choix. Si le patient a un médecin de famille, l’outil favorise la prise de rendez-vous dans la clinique où celui-ci travaille.

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, qui reçoit près de 60 000 visites à l’urgence par année, a adopté cette solution ce qui lui a permis, dans la dernière année, de réduire de 35 % les départs avant la prise en charge. Depuis, la solution a été déployée avec succès dans deux hôpitaux supplémentaires. En tout, plus de 12 000 patients par année ont été réorientés de façon sécuritaire représentant 15 % des visites ambulatoires. Pour finir, 1 112 patients ont été questionnés dans un sondage de satisfaction. Au total, 95 % des répondants ont répondu qu’ils aimeraient voir ce projet déployé à la grandeur de la province[12].

Enfin, les recherches faites sur notre solution démontrent la sécurité, la faisabilité, la reproductibilité et l’amélioration de l’expérience des patients à l’urgence. Toutefois, nous avons de fortes raisons de croire que notre outil de réorientation amènera, dans d’autres environnements, de meilleurs résultats. Il serait intéressant de se pencher sur les hôpitaux avec une proportion de patients P4 et P5 ou avec un taux de visites pédiatriques supérieure à ceux de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal où les recherches ont été menées.

 

En savoir plus sur Logibec Réorientation >

 

Références:

[1] L’ENGORGEMENT DES DÉPARTEMENTS D’URGENCE ET LE BLOCAGE D’ACCÈS.2013. Affleck, A., et associés.

[2] [3] [6] [9] APPRENDRE DES MEILLEURS : ÉTUDE COMPARATIVE DES URGENCES DU QUÉBEC. 2016. Commissaire à la santé et au bien-être.

[4] PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DE SOINS DE LA POPULATION : LE QUÉBEC COMPARÉ – RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE INTERNATIONALE SUR LES POLITIQUES DE SANTÉ DU COMMONWEALTH FUND DE 2013. 2014a. Commissaire à la santé et au bien-être.

[5] BETTER PERFORMANCE ON LENGTH-OF-STAY BENCHMARKS ASSOCIATED WITH REDUCED RISK FOLLOWING EMERGENCY DEPARTMENT DISCHARGE: AN OBSERVATIONAL COHORT STYDY. 2015. Schull, M., et associés.

[7] WHAT HAPPENS TO PATIENTS WHO LEAVE HOSPITAL AGAINST MEDICAL ADVISE? 2003. Hwang, S.W., et associés.

[8] PATIENT MOTIVES BEHIND LOW-ACUITY VISITS TO THE EMERGENCY DEPARTMENT IN GERMANY: A QUALITATIVE STUDY COMPARING URBAN AND RURAL SITES. 2016. BMJ Open.

[10] THE RELIABILITY OF THE CANADIAN TRIAGE AND ACUITY SCALE: META-ANALYSIS. 2015. Mirhaghi, A., et associés.

[11] MORTALITÉ À TRENTE JOURS DES PATIENTS TRIÉS P4 OU P5 AUX URGENCES. 2016. Chauny, J.M., et associés.

[12] MESURE DE LA SATISFACTION DES PATIENTS FACE À UN PROGRAMME DE RÉORIENTATION DES PATIENTS DE L’URGENCE DANS LES CLINIQUES AVOISINANTES : UNE ÉTUDE PROSPECTIVE SUR 977 PATIENTS. 2017.Chauny, J.M., et associés.

Genial03

Intelligence & analyse

Accédez à des scénarios prédictifs et des recommandations stratégiques fondés sur les données massives de votre établissement de santé afin d’appuyer vos décisions au quotidien et atteindre vos objectifs opérationnels concernant la qualité et l’efficacité des soins aux patients.

Détails

Continuum Santé

Optimisation de tout le parcours du patient à chaque étape de la trajectoire de soins à l’aide de rapports analytiques approfondis, et visualisation en temps réel de l’atteinte de vos objectifs grâce à des indicateurs de rendement accessibles sur une seule interface conviviale.

Détails
Continuum02

Besoin d'une solution personnalisée?

Explorez les différentes avenues que vous propose Logibec avec sa gamme de solutions technologiques et découvrez une équipe d’experts-conseils vouée à vous accompagner dans l’optimisation de vos processus hospitaliers.